121 views
# Cours Informatique et Éthique - Recherche, immersion, rapport et soutenance : conseils de travail ## TP3 ### École Centrale Marseille 2019 - 2020 Page du cours : https://eda.mutu.net/cours.html.fr *! En cours de rédaction* [Edlira Nano / eda](https://eda.mutu.net) : [CC BY 4.0](https://creativecommons.org/licenses/by/4.0) ---- # Recherche et immersion Pour le module d'Ethique, un rapport est à rendre sur le sujet travaillé, puis une soutenance servira à présenter le travail rendu. Tout au long du module, un travail de recherche-action servira à s'informer sur le thème choisi, à en avoir une vue d'ensemble et aussi détaillée que possible des tenants et des aboutissants : de l'histoire, des causes, des conséquences, que ce soit du point de vue technique, social, politique, économique, philosophique ou historique du thème. Tout nous intérèsse, il est important de ne pas se focaliser sur un seul de ses points de vue. On peut se focaliser ou approfondir un aspect du thème choisi, par exemple on peut approfondir le concept d'outil collaboratif dans un thème qui est plus global (outils numériques) mais alors il faut se pencher sur les différents aspects de cet outil collaboratif : économie, politique, apports ou conséquences sociales, histoire de son évolution, propositions pour le transformer, actions associatives diverses et variées, etc. Le travail d'action (ou d'immersion) consiste à, une fois les différents acteurs identifiés (entreprises, associations, groupement politiques, collectifs, etc) à se focaliser sur quelqu'uns de ces acteurs, sur leur travail, leur façon de s'informer et d'agir, concrètement. Il s'agît dans la mesure du possible d'aller à leur rencontre, en ligne à travers les forums, les médias qu'ils utilisent, mais aussi sur le terrain, dans les rencontres ouvertes au public, ou mieux encore lors d'uen action concrète de leur travil. Une interview et/ou discussion avec ces acteurs peuvent également être envisagés, selon les thèmes cela pourrait apporter un éclaircissement et/ou une immersion intéréssante dans leur travail. Des pointeurs et des moyens de contacts de divers acteurs possibles vous seront données au fur et à mesure de l'avancé du cours et de votre travail. Pour arriver à trouver suffisamment de matériel pour approfondir tous ses aspects, il peut donc être utile de: * faire attention aux outils de recherche utilisés, certains moteurs de recherche ne sont pas neutres et délivrent une information orientée selon votre profil d'utilisateur et/ou de consommateur (exemple moteur de recherche Google, deux personnes n'auront pas les mêmes résultats et ceux-ci seront adaptés à vos habitudes). Utiliser Qwant ou DuckDuckGo par exemple en moteurs de recherche vosu permet d'avoir des résultats de recherche neutres; * il est important de sortir de sa zone de confort pour aller chercher justement ce qui n'est pas immédiat, habituel pour vous, nouveau : c'est ainsi que vous trouverez des choses inattendues et qui vous questionnerons. Na pas hésiter une fois les acteurs identifiés, à utiliser les forums de discussions, fouiller les sites des associations pour voir comment les contacter, les trouver (chat, forum, rencontre mensuelle, activités locale) et mieux encore, participer à une de leurs actions. * se faire plaisir : on peut également profiter de ce module pour aprofondir des sujets méconnus qu'on a envie de découvrir, pour explorer le travail de telle association ou collectif, etc. Ou alors pour faire connaîtree à son groupe le travail d'associations qu'on connaît déjà et auxquelles on participe. * il ne s'agît pas toujours d'acteurs identifiés comme étant des techniciens du numériques, bien souvent au contraire c'est auprès de groupes d'utilisateurs ou de sujets à priori annexes qu'on trouvera le plus d'actions en rapport avec le thème choisi : par exemple, des juristes qui s'emparent de la question de la surveillance, des écologistes qui s'emparent de la question de l'obscolescence numérique, des collectifs anti-publicité qui alertent contre la monopolisation et la centralisation du monde numérique, etc. Les questions sociales, techniques, économiques et politiques sont toujours liées en matière de numérique. ## Rapport Le rapport restitue le travail accompli pendant le cours : il est la synthèse et le rendu du travail éffectué pendant le module autour du thème sur lequel vous vous êtes penché. Il doit donc faire apparaître une introduction claire et précise du thème choisi, de la problématique traitée et un développement en détail de cette problématique. Il doit également faire apparaître le travail demandé au fur et à mesure des séances de TP : identification des acteurs, travail sur le terrain effectué auprès des acteurs/associations/collectifs suivis (interview, projets, immersions, rencontres, etc). Gardez en vue que ce qui nous intérésse à chaque instant c'est de bien connaitre les détails de chaque thème, d'approfondir les connaissances factuelles et techniques du sujet, mais aussi de connaître les acteurs importants : acteurs politiques, acteurs économiques, acteurs décisionnels, acteurs à qui on s'adresse, acteurs sociaux, acteurs qui subissent, acteurs qui dénoncente, acteurs qui veillent, acteurs qui reprochent et s'érigent contre, acteurs qui agissent en réponse, etc. Tous ces points de vues sont importants et doivent être passés en revue, c'est précisémment le but. Un thème qui est traité uniquement selon un de ces angles ne sera pas complétement traité, le but ici est de discuter les thèmes selon divers angles : politique, économique, social, juridique, mais aussi angle militants, angle contestataire, les alternatives, les propositions qui vont à l'opposée ou qui au contraire viennent compléter, de discuter les dangers, ceux avérés et ceux probables, le travail sur le terrain de ceux qui mettent en évidences ces dangers, le travail sur le terrain de ceux qui proposent des alternatives, un point de vue décalé, l'echo de ses initiatives sur le terrain, dans des médias moins formatés, dans la rue, dans le territoire, etc. Pas de nombre de pages minimum ou maximum : une bonne moyenne se situe à 15 pages sans annexes(mais cela peut varier en fonction des figures utilisées et le matériel non textuel.) Ne pas hésiter à mettre des informations détaillées qui ont fait l'objet d'un travail de votre part en annexe, aussi long soit il, exemple une étude technique de telle ou telle chose, une interview complète, l'analyse détaillée de tel ou tel aspect, le code utilisé pour obtenir quelque chose montrée dans le rapport, etc. Il est primordial de bien sourcer et référencer votre travail. De même de grosses affirmations n'ont un poids que si elles sont bien argumentées et/ou sourcées, bien au contraire, si elles ne le sont pas, elles ont un effet négatif sur le sérieux et l'approfondi du travail effectué. Pour éviter le phénomène il n'y a pas de miracle : approfondir les références bibliographiques données en cours, en chercher des nouvelles, réfléchir, discuter entre vous, discuter autour de vous, profiter des séances de TP pour poser les prroblématiques et discussions, et à chaque phrase se demander ce qui justifie vos affirmations. ## Soutenance Elles durent 40 minutes, 20 minutes de présentation et 20 minutes de questions. Vosu avez donc 5 minutes chacun. Elles sont ouvertes à tous et vous devez bloquer votre journée pour y participer en entier. Les professeurs posent les questions en premier, le reste du temps de question/discussion, tout le monde peut intervenir. Selon les années vous serez invités/désignés à poser des questions à un groupe précis. Pour préparer les soutenances, chronométrez-vous, autant de fois qu'il le faut. Il faut qu'on puisse entendre chaque participant de façon égale. Si vous êtes trop longs on vous coupera (ce qu'il vaut mieux l'éviter). De même pour les questions laissez parler toutes les personnes du groupe (vous les reprendrez si vous le souhaitez, mais laissez à chaque personne répondre). ## Evaluation Chaque élève aura deux notes individuelles : une pour l'oral et une pour l'écrit. Le rapport écrit sera évalué avec la même note pour chaque participant du groupe, puis votre participation au Controle Continu (CC). De la même façon, la note orale aura une composante qui tiendra compte de façon égale de la soutenance du groupe entier, puis sera modulée par sa participation au CC et par sa soutenance individuelle (chacun s'exprime, analyse et conclut de façon individuelle). Les questions posées à l'oral peuvent servir à clarifier à la fois votre travail individuel, et votre travail au profit du collectif. Ce travail au profit du collectif peut être différent selon les sensibilités, les préférences et les facilités de chacun : il y en a qui jouent plus le rôle de facilitateurs que d'autres, il y en a qui aiment approfondir des choses et en faire profiter tout le groupe régulièrement, d'autres qui justement ont préféré ou eu besoin de s'isoler dans leur travail et le confronter à celui des autres plus loin. C'est donc intéressant que chacun de vous essaye de réfléchir sincèrement aux questions "Quel rôle j'ai joué au sein du groupe? Comment ai-je participé, communiqué, dialogué ? Qu'est-ce que j'ai retenu personnellement du travail collectif?". ## Réunion bilan du travail de groupe Une partie importante du module «Société numérique : enjeux et régulation», consiste à faire l'expérience du travail collaboratif en groupe. C'est important de savoir discuter, réfléchir, analyser ensemble des sujets qui parlent de société, d'éthique et de droit, donc de choses qui nous concernent à la fois collectivement, et à la fois en tant qu'individus au sein d'une même société. En dehors du module, vous serez certainement amenés à retravailler collectivement dans vos vies personnelles et professionnelles. Le travail collectif peut être source d'avancées spectaculaires, d'enrichissement personnel et d'accomplissements surprenants, qu'il serait difficile d'atteindre seul. Mais il est également, comme vous l'avez sûrement remarqué, plus complexe, demande une organisation différente, de la compréhension mutuelle, plus de dialogue et un investissement et des efforts de la part de chacun. Attention, je ne dis là pas qu'il faut toujours que tout travail soit collectif, le travail individuel est très important sur le plan personnel et collectif à la fois. Les deux étant complémentaires, il est important de pouvoir bien faire les deux. Je vous invite après les soutenances à faire l'effort de vous réunir une dernière fois entre membres de votre groupe pour une réunion-bilan sur cette expérience de travail collectif. Je vous invite à fixer la date d'une telle réunion avant les soutenances (d’expérience, si on ne la fixe pas avant, après on risque de ne jamais la faire). Lors de cette dernière **réunion-bilan de groupe**, pas forcément bien longue, 30 minutes peuvent suffire, vous pouvez par exemple faire un tour de table et demander à chacun d'entre vous de vous parler des: - points négatifs de votre collaboration (ce qui a pu être mal vécu, ce qui aurait pu être amélioré, ce qui a été difficile, ce qui a été impossible); - des points positifs (ce qui a été agréable, surprenant, positif); - et enfin de ce que vous en avez tiré, retenu et ce que vous tenez à dire aux autres (des excuses, des remerciements, des envies de se revoir pour approfondir ou en parler ou faire autre chose ...). Ceci est uniquement un conseil, il n'y a donc ni obligation, ni compte rendu, ni devoir à rendre, et aucune incidence sur vos notes du module. Sans ces contraintes de temps, de résultats, d'évaluation, ce dernier bilan, je l'espère, pourra plus facilement vous être bénéfique sur le plan personnel.